Facebook
Nouvelles
Biographie
Répertoire
L'École Sauvage
Projets
Partenaires et commanditaires
Contacts
Médias
Vous faire connaitre
Liste d'envoi  
 
Nouvelles

Une contrée sauvage appelée courage, cabaret-fleuve



Une Contrée sauvage appelée Courage
est un vibrant hommage au Québec, une véritable lettre d'amour, qui a été créé en exil en France, de 2005 à 2008, en collaboration avec une metteure e scène danoise, Jette Bastian, et un musicien breton, Alan Madec.
Le spectacle contient une réflexion sur un des thèmes fondamentaux de l’œuvre de Pol Pelletier, soit le véritable rôle de l'artiste : le définir, l'agrandir, l'affranchir. L'autre thème est le rôle du féminin dans l'histoire de l'humanité.
Pol Pelletier a créé un personnage de mendiante car elle considère que cet archétype se rapproche de l’essence même de l’artiste. Les véritables artistes et les mendiant.e.s seraient-ils les derniers êtres libres? Pol Pelletier résiste à l'image de l'artiste devenue docile fonctionnaire de l'État. Elle cherche l'artiste-offrande, l'artiste-dépouillement, l’artiste-dépassement et l'artiste-guérisseuse. L’héroïne de la Contrée sauvage, Ramie (acronyme pour Royale Artiste Mendiante Itinérante Extatique), est une «Radieuse Ramancheuse». Elle vit dehors, avec les oiseaux.
Une des fonctions de Ramie, artiste sacrée, «clocharde céleste», est de garder dans sa mémoire des trésors oubliés qui reflètent l'inconscient de son peuple. Une Contrée sauvage appelée Courage est un spectacle de cabaret qui présente des textes héroïques, des chansons et des danses tirées du répertoire des opprimés. Ramie a une autre fonction: amener la Nature dans les théâtres et l'incarner. Les textes qu’elle offre sont remplis de bêtes, d'eau, de terre. Parmi ceux-ci, Les Vaches de nuit, de Jovette Marchessault et Élégie au génocide des nasopodes, de Michel Garneau.
CHANSONS INTERPRÉTÉES PENDANT LE SPECTACLE
 
Good day for the blues : version de Ruth Brown (Anonyme)
Nobody knows you when you’re down and out (Paroles et musique: Jimmy Cox)
Mon pays (Paroles et musique : Claude Léveillée)
No me dejes olvidar (Bola de Nieve)
Je chante (Paroles et musique : Charles Trenet)
La foule (Paroles en français : Michel Rivegauche, Musique : Angel Cabral)
J’ai l’cafard (Paroles : Louis Despax, Musique : Jean Eblinger)
Je tire ma révérence (Paroles: J. Bastia et J. de Wissant, Musique: Pascal Bastia)

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DOSSIER COMPLET