Facebook
Nouvelles
Biographie
Répertoire
L'École Sauvage
Projets
Partenaires et commanditaires
Contacts
Médias
Vous faire connaitre
Liste d'envoi  
 
Nouvelles

Joie



Dans Joie, spectacle solo, Pol Pelletier raconte une histoire. Elle la raconte par la parole – tantôt grave, tantôt drôle – par le chant et par la danse. Elle livre dix ans de sa vie de femme de théâtre, rejoignant les aspirations de toute une génération alors en mouvement. Au cœur de ces années, mi-soixante-dix à mi-quatre-vingts, elle vit l’aventure du Théâtre expérimental des femmes, le TEF, qui la marquera profondément.
En illustrant l’évolution de sa compagnie, les différentes créations collectives qui y sont nées, elle nous parle des peines, des joies, des convictions qui ont jalonné cette aventure. Avec une énergie et une maîtrise corporelle exceptionnelles, elle dit comment elle en est venue à prendre conscience de la nécessité d’un théâtre qui, dans ses formes comme dans ses contenus, donne un nouveau rôle aux femmes.
La première version de Joie était le spectacle Les femmes, l’art et la joie, écrit et mis en scène par Pol Pelletier selon le thème proposé par Brio Mackay, une coproduction de la galerie Dare-Dare et de la Maison de la culture Côte-des-Neiges (1990). La deuxième version, Joie, elle chantera, elle dansera et elle rira beaucoup, a été créée à Montréal au Théâtre d’Aujourd’hui le 9 octobre 1992, dans une mise en scène de Gisèle Sallin. Joie, la troisième version, était une production de la Compagnie Pol Pelletier en collaboration avec le Festival de théâtre des Amériques, en 1993. Les versions ultérieures ont été produites par la Compagnie Pol Pelletier et jouées en français et en anglais, de 1994 à 1997. Joie a été présenté dans différents lieux à Montréal, ainsi que dans de nombreux pays : à Paris, au théâtre du Soleil, à la suite d’une invitation d’Ariane Mnouchkine, dans de nombreuses autres villes en France, en Tunisie, au Brésil, en Australie, au Danemark et au Canada anglais.
Le texte de Joie a été publié aux éditions du Remue-ménage en 1995.
Joie a reçu le Prix-théâtre Le Droit et le Prix du public-étudiant de la Nouvelle Compagnie Théâtre en 1995. Cette pièce a mérité à Pol Pelletier le prix 1992-1993 de la meilleure comédienne de l’Association québécoise des critiques de théâtre et a été nommée artiste de l’année par L’Association de recherche théâtrale du Canada, ainsi que plusieurs autres prix également.