Facebook
Nouvelles
Biographie
Répertoire
L'École Sauvage
Projets
Partenaires et commanditaires
Contacts
Médias
Vous faire connaitre
Liste d'envoi  
 
Nouvelles

Nicole, c'est moi




Dans Nicole, c'est moi, Pol Pelletier refait l'histoire du monde à partir de notre ancêtre, l'homo erectus, qui a vécu il y a 70 000 ans ; elle passe par la basilique et les restants de pyramides aztèques de Mexico la polluée, jusqu'au volcan Popocatépetl ; elle revient au Québec, où tout le monde s'acharne à rire ; elle scrute la « série du millénaire » à la télévision de Radio-Canada où, sur 1000 ans, on n'a trouvé que deux femmes importantes sur trente personnalités incontournables, et encore, Simone de Beauvoir elle-même a failli ne pas y figurer ; elle cherche des femmes, elle les retrace, elle appelle ses aînées, ses ancêtres, elle ressuscite l'abbesse Hildegarde von Bingen, enfouie au XIIe siècle, Camille Claudel, la folle, qui détruisait ses œuvres, Françoise Loranger, auteure de théâtre, qui a chamboulé les règles du théâtre au Québec ; et elle finit en prenant dans ses bras les 14 victimes de Polytechnique, assassinées il y a 20 ans cette année, une tragédie qu'on a très vite enfouie au fin fond de notre inconscient collectif, de peur de découvrir ce qu'elle signifiait.

 

Nicole, c’est moi avait d’abord été présenté sous le titre Cérémonie d’adieu, à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal, en décembre 1999.

Nicole, c'est moi a été créé à Montréal en 2004, à Espace Go, a été présenté au Théâtre de la Bordée à Québec, puis a été repris en France, de 2005 à 2008. Le spectacle a été joué en France dans les villes de Guingamp, Dinan, St. Brieuc, Trégueux, Briec, Landivisiau, Quimper, et Fontenay-aux-Roses dans la région parisienne.

Un extrait de Nicole, c’est moi a également été présenté dans le cadre du concert Bleu silence, à la salle Marie-Gérin-Lajoie de l’UQAM, pour la commémoration du 20e anniversaire de la tuerie de Polytechnique, le 6 décembre 2009.