Facebook
Nouvelles
Biographie
Répertoire
L'École Sauvage
Projets
Partenaires et commanditaires
Contacts
Médias
Vous faire connaitre
Liste d'envoi  
 
Nouvelles

« Je suis une révolution! » Pol Pelletier occupe une Église.

La première occupation de l'École sauvage a lieu sous le titre:

 « Je suis une révolution! » Pol Pelletier occupe une Église.

Montréal – le 20 octobre 2012.
La femme de théâtre radicale Pol Pelletier déclare «Je suis une révolution!» La célèbre féministe, écrivaine, pédagogue et néo-clown a annoncé aujourd’hui qu’elle occupera une église catholique désacralisée à Montréal pendant un mois.

Du 14 novembre au 10 décembre 2012, dans l’église Sainte-Brigide-de-Kildare, immense et vide, Pol Pelletier présente des spectacles et des événements étonnants, matins et soirs, sans subventions et de manière complètement indépendante.

«Je les appelle des activités révolutionnaires. Je veux faire renaître le théâtre populaire comme au Moyen Âge, sur le parvis des églises et les places publiques. Venez vous installer avec vos chaises et vos animaux! Amenez vos lunchs et vos coussins!» 
 
Du 21 au 24 novembre 2012, Pol Pelletier offre sa toute dernière œuvre, présentée pour la première fois à Montréal, La Robe blanche. Une pièce électrochoc fondée sur les révélations d’une petite fille qui expose les fondements cachés de l’identité québécoise et de ses blessures... De la domination de l’Église catholique d’autrefois à l’église moderne du divertissement et de la consommation.

En décembre 2012, elle présente une série d’événements intitulée Les Présences de décembre, avec des spectacles hommages aux écrivaines Hélène Pedneault et Louky Bersianik, piliers du mouvement des femmes, mortes les 1er et 3 décembre, ainsi qu’un spectacle intitulé 14 Femmes rapatriées pour donner un nouveau sens à l’anniversaire de Polytechnique le 6 décembre. Les Présences de décembre comptent aussi un entretien entre Pol Pelletier et le provoquant penseur québécois, Jean-Jacques Dubois, sur le sujet: « Qu’est-ce qu’une révolution? Le Québec est-il en train de vivre un processus révolutionnaire? Quel rôle la mort des femmes joue-t-elle dans une révolution? Quel lien existe-t-il entre les femmes, le sacrifice, et la révolution?

Pol Pelletier invite les rebelles à venir avec leurs sièges, puisque l’église est vide.